le 15 octobre 2021
  • Recherche

Publié le 22 septembre 2021 Mis à jour le 7 octobre 2021

JE - Accélérations, décélérations : Les villes face aux crises

Crédits photo : métro de Bangkok, https://pixabay.com/fr/photos/bangkok-ville-entraîneurbanlieue-195366

Journée d'études organisée par les commissions "Villes et métropolisation" et "géographie économque" du CNFG
15 Octobre 2021 
Cergy Paris Université


Depuis une quinzaine d’années, en France comme dans le reste du monde, les villes sont confrontées à un cumul de crises globales :
  • Crise climatique et énergétique, qui implique une réorientation majeure des modes de production de l'espace urbain et des styles de vie des citadins ;
  • Crise économique, avec la crise dite des subprimes de la fin des années 2000, qui a profondément gonflé les dettes publiques des États et provoqué des politiques d’austérité urbaine ;
  • Crise sanitaire, avec la pandémie de la COVID 19 qui mondialisée en 2020, fait muter les rapports au travail, à la mobilité et les stratégies résidentielles, mais aussi accentue les inégalités sociospatiales au sein des espaces métropolitains ;
À ces crises, s’ajoutent des crises géopolitiques, à l’image des printemps arabes et des conflits du Proche et du Moyen-Orient, qui ont provoqué des flux importants de réfugiés souvent présentés comme une « crise migratoire » …

Cette journée d’études réinterrogera donc le concept de crise sous l’angle de l’espace urbain, et au prisme de cette association entre décélération et accélération. Trois thématiques seront envisagées :
  1.  Les rythmes urbains du quotidien en contexte de crise : décélérations et accélération dans les rapports à la vie économique et sociale, aux usages de l'espace public …
  2. La manière dont les crises récentes affectent des temporalités plus longues des cycles de développement urbain : la COVID 19 va-t-elle par exemple accélérer la transition écologique et énergétique des territoires métropolitains ?
  3. Les nouveaux espaces-temps du politique et les régimes de temporalité de politiques urbaines marquées par l'incertitude : difficulté croissante à planifier des grands événements plusieurs années à l'avance, développement du gouvernement par l’urgence, règles d’exceptionnalité devenant subrepticement pérenne.
Programme de la journée